Alors que les connaissances en sciences et en technologies sont de plus en plus en demande, l’intérêt des élèves du primaire et du secondaire pour ces domaines diminue. Une enquête coréalisée par des chercheurs de l’Université de Sherbrooke et de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) jette un éclairage d’une ampleur inédite sur ce sujet.

 

Plus d’information : Site Web de l’Université de Sherbrooke

Leave a Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *