Un mètre de neige fraîche au début de l’hiver donne environ 150 litres d’eau par mètre carré, soit de quoi remplir une baignoire. Le même mètre de neige à la fin de l’hiver pourrait donner entre 1,5 à 2 fois plus, dépendamment de sa densité qui aura évolué selon les conditions météorologiques durant l’hiver. Multipliée par la surface du Québec, de la Baie-James au Saint-Laurent, cette variabilité de densité, si elle est mal connue, peut générer des différences énormes de quantité d’eau qui vont se déverser dans nos rivières : environ 44 000 milliards de litres, ça en fait des baignoires!

 

Plus d’information : Site Web de l’Université de Sherbrooke

Leave a Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *