L’observation de la Terre à l’ère de la 4e révolution industrielle – Visionnez les conférences

L’observation de la Terre (OT) concerne l’acquisition et la production d’informations sur notre milieu de vie, notamment les ressources naturelles, l’environnement, l’atmosphère et les infrastructures, à l’aide des technologies de télédétection par satellites ou par d’autres moyens aériens (avions, drones). On assiste de plus en plus à un développement fulgurant des différents types de plateformes d’acquisition par les agences spatiales à travers le monde, mais également par le secteur privé.

Cette effervescence est motivée par les défis et les possibilités énormes liés, entre autres, à la gestion des espaces territoriaux, à la gestion des ressources naturelles ou au changement climatique. Les différentes plateformes permettent d’imager les territoires à des échelles temporelles et spatiales inédites, contribuant ainsi à une compréhension de plus en plus raffinée de notre environnement de vie. Ces technologies sont incontournables pour le Québec et le reste du Canada, compte tenu des énormes étendues territoriales peu habitées.

Avec la multiplication des plateformes, l’OT est l’une des plus grandes sources de mégadonnées. Elle cumule jour après jour des quantités phénoménales de données. Se pose alors le défi de l’exploitation de ces données massives à l’ère de la 4e révolution industrielle pour produire de l’information décisionnelle. Les progrès importants en intelligence artificielle influencent grandement les approches utilisées en télédétection, sur le plan tant des traitements que de l’utilisation de ces données. Ainsi, le colloque proposé s’interroge sur la place de l’OT dans cette nouvelle ère, les tendances dans l’archivage, les traitements et l’exploitation des données. Il s’interroge sur les changements de paradigmes, et en particulier sur l’apport des nouvelles méthodes d’extraction automatisée dans la compréhension fondamentale des données d’OT et dans leur utilisation opérationnelle. Le colloque s’intéresse à l’OT sous différents angles (mégadonnées, IA, etc.).

Vidéos des sessions de conférences

Journée 1 - Avant-midi : Intelligence artificielle en OT : les grands défis

    Présidence/Animation : Kalifa Goïta (UdeS – Université de Sherbrooke)

    08 h 30 Mot de bienvenue

    08 h 45 L’apprentissage profond appliqué à l’observation de la terre: défis et perspectives Samuel Foucher (Centre de recherche informatique de Montréal)

    09 h 15 Apprentissage automatique en observation de la Terre: applications d’aujourd’hui et impacts futurs Pierre-Luc St-Charles (Mila)

    09 h 45 Détection d’anomalies de culture Yvan Ouellet(horoma AI)

    10 h 45 D’un cépage à l’autre : vers une détection automatique et pluri-cépages d’une maladie de la vigne, la flavescence dorée, en utilisant des techniques d’apprentissage profond. Justine Boulent(UdeS – Université de Sherbrooke)

    11 h 15 Adaptation des architectures ADDA et semi-ADDA pour la détection d’objets par apprentissage profond sur les images satellites THR Étienne Lauzier-Hudon(UdeS – Université de Sherbrooke), Yacine Bouroubi (UdeS – Université de Sherbrooke)

    11 h 45 Classification automatique de nuages de points issus du lidar aéroporté par apprentissage profond Mathieu Turgeon-Pelchat (UdeS – Université de Sherbrooke)

Journée 1 - Après-midi : Intelligence artificielle en OT : applications

    13 h 30 Cartographie des attributs biophysiques des écosystèmes forestiers à l’aide des données d’observation de la terre et de l’intelligence artificielle. Jean-Daniel Sylvain( Ministère de la forêt de la faune et des parcs), Guillaume Drolet (Ministère de la forêt de la faune et des parcs), Nicolas Brown (Ministère de la forêt de la faune et des parcs)

    14 h 00 IA pour la mesure de la vulnérabilité de réseaux de distribution électrique liée à la végétation Yvan Ouellet(horoma AI)

    14 h 30 Automatisation de l’inventaire de l’usage du territoire par l’IA Michaël Prince (horoma AI)

    15 h 30 Évaluation d’un CNN comme un estimateur d’information polarimétrique Samuel Foucher (Centre de recherche informatique de Montréal), Mario Beaulieu (Centre de recherche informatique de Montréal), François Cavayas (Centre de recherche informatique de Montréal)

    16 h 00 Détection des défauts sur les photographies aériennes par IA Étienne Clabaut(UdeS – Université de Sherbrooke)

    16 h 30 Développement d’un tracteur électrique autonome à l’ère de IA. Pier-Marc Comtois-Rivet(Institut du vehicule innovant.)

    17 h 00 Discussion

Journée 2 - Avant-midi : Mégadonnées et applications de l’OT

    08 h 30 La révolution d’un nouvel âge spatiale – De l’exploration à l’exploitation de l’espace Alain Royer(UdeS – Université de Sherbrooke), Jacques Arnould (CNES – Agence spatiale française)

    09 h 00 L’analyse de données massives de l’observation de la Terre pour un pays massif Saeid Homayouni (INRS – Institut national de la recherche scientifique)

    09 h 30 Algorithmes d’apprentissage automatique pour la cartographie des paramètres biophysiques de la végétation à l’échelle globale à partir des images multi-spectrales de Sentinel-2 Najib Djamai (Ressources naturelles Canada)

    10 h 30 Le rôle des agences de cartographie nationales à l’ère des mégadonnées Nouri Sabo (Ressources naturelles Canada)

    11 h 00 Techniques d’extraction de l’information géospatiale à partir de données matricielles au CCCOT Yves Moisan (Ressources naturelles Canada )

    11 h 30 Développement d’un système de reconnaissance automatisée des états de surface du réseau routier par intelligence artificielle et fusion des données multicapteurs Mickael Germain (UdeS – Université de Sherbrooke)

Journée 2 - Après-midi : Réalité virtuelle et Web 2.0 en OT

    Journée 2 – Après-midi : Réalité virtuelle et Web 2.0 en OT

    13 h 30 Le projet ORACLE 2 – Développement de méthodes et outils géomatiques pour supporter la production d’un portrait du risque lié aux inondations et d’anticipation de ces dernières Thierry Badard (Université Laval)

    14 h 00 Comment l’analyse statistique et l’analyse géographique se supportent-elles mutuellement dans un contexte d’aide à la décision? Jean-Denis Giguère(Anagraph), Alexis Pont (Anagraph)

    14 h 30 Architecture des systèmes géographiques d’aide à la décision grand public Jean-Denis Giguère(Anagraph), Alexis Pont (Anagraph)

    15 h 30 Villes intelligentes et inclusives: comment l’intelligence artificielle appliquée aux données lidar peut-elle aider à l’analyse de l’accessibilité des lieux? Mir Abolfazl Mostafavi(Université Laval), Sarra Ghodhbane (Université Laval), Xufeng Xing (Université Laval)

    16 h 00 Le fleuve virtuel Vincent Thomas (CIMMI)

    16 h 30 Outils de gestion avec réseau de capteurs météo Étienne Morin (Vision Météo inc.)

    17 h 00 Discussion

    18 h 00 Mot de clôture