Le CARTEL offre chaque année aux étudiant.e.s des possibilités stages. Vous trouverez ci-dessous la liste des projets actuellement disponibles.

Stagiaire en télédétection de l’éclairage artificiel et protection de l’environnement nocturne

    Contact
    Professeur Martin Aubé : martin.aube@cegepsherbrooke.qc.ca

    Description
    Le stage consiste à joindre une équipe de chercheurs et d’étudiants-chercheurs cherchant à mettre au point un système aéroporté miniature pour l’observation des dispositifs d’éclairage au sol. Le but de cette démarche est de mieux comprendre et de mieux protéger l’intégrité de l’environnement nocturne tout en permettant une meilleure utilisation de l’énergie. La lumière artificielle nocturne est connue pour avoir des effets néfastes, voire délétères, sur les écosystèmes, sur la biodiversité et sur la santé humaine. Elle est souvent liée à une utilisation abusive d’énergie. Le stage fera intervenir la conception et la fabrication d’un système d’observation composé de plusieurs caméras à haute sensibilité ainsi que la mise au point des plateformes aériennes pour survoler les territoires à
    étudier en transportant le système d’observation. Les deux plateformes de vol visées par le stage sont des petits ballons stratosphériques et des drones. La charge utile du système d’observation doit être inférieure à 1 kg. L’équipe de recherche a déjà mis au point un prototype utilisant des caméras beaucoup plus performantes, mais aussi beaucoup plus lourdes qui démontre la faisabilité de la méthode. Ce système nommé High Altitude Balloon Light At Night (HABLAN) a été porté par un ballon de grande taille grâce au concours de l’agence spatiale canadienne. Nous voulons profiter de l’expérience acquise avec HABLAN pour produire un système très léger et bon marché (HABLAN-mini) pouvant accomplir les mêmes tâches. Un tel système miniaturisé permettrait de démocratiser la technique d’observation en la rendant même accessible à des scientifiques amateurs. Cette démocratisation permettrait un meilleur suivi de la pollution
    lumineuse et donc une meilleure protection de l’intégrité nocturne sur de plus grands territoires. Pour assurer une démocratisation optimale et une utilisation citoyenne du système, l’ensemble des produits (observation et plateformes) seront développés selon un modèle de science libre. Ainsi, les plans et la documentation seront librement accessibles, ce qui permettra à qui le souhaite de construire son propre système, décuplant ainsi la couverture géographique des régions protégées par l’augmentation du nombre d’utilisateurs.


    Taches et responsabilités
    Le stagiaire travaillera sur la conception et la fabrication des divers prototypes menant au HABLAN-mini. Il participera aux tests de vol et à la validation des données récoltées à l’aide des logiciels d’analyse développés par l’équipe. La méthode sera appliquée à la ville de Sherbrooke. Cette application particulière permettra d’optimiser la protection d’une réserve naturelle en devenir au Mont-Bellevue, site de l’implantation de la première oasis de nuit étoilée en milieu urbain.

    Connaissances et compétences
    Le stagiaire doit avoir une formation scientifique, idéalement dans le domaine des sciences physiques. Il doit avoir de bonnes aptitudes techniques en mécanique et en électronique. Il doit avoir des bases ou avoir un intérêt envers la programmation informatique principalement tournée sur l’ordinateur libre Raspberry Pi (système d’exploitation Linux et programmation Python et Bash). Enfin le stagiaire doit posséder de bonnes aptitudes en communication afin de rendre la documentation libre aisément compréhensible par les non-experts. Toutefois de par la nature même du stage, le candidat retenu aura la possibilité de parfaire ses aptitudes dans plusieurs de ces domaines. En conséquence, nous ne cherchons pas nécessairement un expert du domaine, mais une personne intéressée par le domaine et ayant une capacité d’adaptation et une facilité d’apprentissage.

    Scolarité requise
    Nous sommes ouverts à une pluralité de profils partant du DEC en sciences de la nature, au B.Sc. en physique ou en génie (physique, électrique, informatique, environnement, ou mécanique) et à un M.Sc. dans les mêmes domaines.

    18 semaines @ 30 h/semaine 10 000 $ début 8 novembre 2021 au 11 mars 2022