Le 6 juin 2009, le panache de poussière volcanique du volcan Sarychev situé en Russie a été observé par Norman O’Neill en utilisant le lidar CORAL Net à Sherbrooke et un photomètre solaire (réseau AEROCAN). Le lidar, l’équivalent d’un radar optique utilisant un laser, permet la mesure de la composition de l’atmosphère à partir du sol.

La figure ci-dessus montre la fraction de lumière émise par le lidar et retournée vers le sol. Cette lumière est proportionnelle à la quantité d’aérosols dans l’atmosphère. On observe ainsi (graphique ci-dessous) un mince panache autour de 10 km au-dessus du Mont Bellevue à Sherbrooke (couleur verte sur le graphique). En utilisant des mesures provenant d’un réseau d’instruments au sol à différents endroits au Canada ainsi que des données de télédétection, les chercheurs du Cartel ont pu suivre le déplacement de ce nuage d’aérosols de la Russie vers Sherbrooke.
La figure ci-dessus montre une analyse plus poussée qui permet aux chercheurs de séparer ces particules selon différentes catégories de taille pour des études plus approfondies de leur dynamique dans l’atmosphère.

Responsable : Norman T. O’Neill