Gabriel Constantin, étudiant en sciences géographiques au Département de géomatique appliquée, parle de son projet de maîtrise :

« Mes recherches visent donc à trouver un algorithme mathématique encore plus performant qui permettrait de rehausser l’exactitude des analyses et la rapidité de détection des algues bleues. »

Lire l’article dans les Nouvelles de l’Université de Sherbrooke